DÉCOUVRIR LE SPECTACLE

LES DATES
3
NOVEMBRE
 
30 
NOVEMBRE
1er
DECEMBRE
2
FEVRIER
16
FEVRIER
27
AVRIL
____
 
Billetterie

Comme chaque année, l’association Revelateur, sous la houlette du Père Jean Marie Luc BRUN (frère de saint Jean),  réunit des jeunes de toute la France pendant un mois pour mettre leurs talents artistiques au service de la foi qui les habite.

Ce mois de répétitions intensives en master class donne lieu à une comédie musicale qui est jouée dans le sud pendant l’été, puis qui part en tournée à Paris pendant l’année.

Ces comédies musicales ont pour thème un ou plusieurs personnages marquants de la vie de l’église et du monde.

 

Près de 40 artistes (une troupe qui s'est formée durant les vacances de la Toussaint) et techniciens font partie de la troupe. Encadrés par des professionnels du spectacle, ces jeunes artistes donneront le meilleur d’eux mêmes pour rendre à Jean Paul II et Frederic Ozanam le plus bel hommage.

 

 

CE PROJET A UNE DOUBLE VOCATION

 

  • Former des jeunes pendant l’été aux activités artistiques du théâtre, de la danse, du chant dans un cadre spirituel.

 

  • Produire une comédie musicale semi professionnelle afin d’apporter un message de paix et d’espérance.

LE SPECTACLE

L'histoire se passe dans l'échoppe de Monsieur Jan, maître tailleur et père spirituel qui accueille des étudiants tout en leur racontant des histoires qui se manifestent devant tous.

Il porte un grand secret...

 

Jan Tyranowski (9 février 1900 - 15 mars 1947) était un laïc catholique polonais du xxe siècle, élève de la spiritualité du Carmel, qui est connu pour avoir été le maître de vie spirituelle de Karol Wojtyla, le futur papeJean-Paul II. Il fut en effet le leader de la jeunesse chrétienne de l'université de Cracovie et de la paroisse Saint-Stanislas-Kosta, durant la Seconde Guerre mondiale

L'Eglise catholique l'a reconnu vénérable.

Antoine-Frédéric Ozanam (Milan23 avril 1813 – Marseille8 septembre 1853) est un professeur de littérature étrangère à la Sorbonne, fondateur de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, historien et essayiste catholique français ; il a été béatifié par le pape Jean-Paul II le 22 août 1997.

N'hésitez pas à écouter!
Découvrez photos, musiques et vidéos du spectacle dans la rubrique Multimédia

Quelques exemples d’anciennes comédies musicales : 

Jean-Paul II, Maximilien Kolbe (mort en déportation en sauvant un père de famille),  Elisabeth de la Trinité (Carmélite), Jérôme Lejeune (découvreur de la cause de la trisomie 21), Frédéric Ozanam (Laïc engagé et homme politique du 19ème siècle), Mère Teresa (Religieuse à Calcutta auprès des pauvres, Claire de Castelbajac (jeune et joyeuse fille du Gers), Padre Pio (capucin ayant reçu les stigmates du Christ), Louis et Zélie Martin (Parents de Ste Thérèse), Hildegarde de Bingen (L'amie des plantes); Catherine de Sienne (Le feu de l'amour)

Karol Józef Wojtyła  (Wadowice, près de Cracovie, en Pologne, 18 mai 1920 – Vatican, 2 avril 2005) est un prêtre polonais,évêque puis archevêque de Cracovie, cardinal, élu pape catholique le 16 octobre 1978 sous le nom de Jean-Paul II (en latin Ioannes Paulus II). Il est appelé saint Jean-Paul II par les catholiques depuis sa canonisation en 2014.  Étudiant polonais en philologie, il joue dans un groupe de théâtre antinazi. Il sera conforté dans sa vocation par Monsieur Jan Tirawnowski qui sera l'un de ses guide spirituel. Après avoir fait parti de son groupe du "rosaire vivant" avec ses amis étudiants de l'époque il entre au séminaire clandestin en 1942. Ordonné prêtre en 1946, après des études à Rome et en France, il est prêtre en Pologne communiste en 1948 auprès de la jeunesse. Après sa thèse sur l'amour, particulièrement conjugal, le cardinal Sapieha le nomme à l'université. Il devient, en 1958, le plus jeune évêque polonais. Il s'oppose au matérialisme, notamment en demandant une église à Nowa Huta.  Pendant Vatican II, sa maîtrise des langues et de la théologie en font le porte-parole de l'épiscopat polonais, ce qui le fait remarquer par le futur Paul VI. Archevêque, puis cardinal en 1968 (le plus jeune), il défend les ouvriers face au régime communiste, défendant les droits de l'homme et il s'intègre à la curie où, à la demande de Paul VI, il prêche les exercices spirituels de 1976. Il reçoit des voix lors du conclave d'août 1978. À l'issue du conclave d'octobre 1978, qui fait suite à la mort brutale de Jean-Paul Ier, il est élu sur proposition du cardinal König. C’est le premier pape non italien depuis le pape hollandais Adrien VI en 1522 et le premier pape polonais de l’histoire du catholicisme.  En tant que pape, il s'oppose à l'idéologie communiste et par son action, notamment en Pologne, favorise la chute du bloc de l'Est. Sa volonté de défense de la dignité humaine le conduit à promouvoir les droits de l’homme. Il améliore sensiblement les relations du catholicisme avec les juifs, les orthodoxes, les anglicans et les musulmans. Il est à l’origine de la première réunion internationale inter-religieuse d’Assise en 1986, réunissant plus de 194 chefs de religion.  Son pontificat (26 ans, 5 mois et 18 jours) est à ce jour le troisième plus long de l’histoire catholique après ceux de saint Pierre et Pie IX. Il a parcouru plus de 129 pays pendant son pontificat, plus de cinq cents millions de personnes ayant pu le voir durant cette périodeD 1, et institué de grands rassemblements, comme les Journées mondiales de la jeunesse. Il a béatifié 1 340 personnes et canonisé 483 saints, soit plus que pendant les cinq siècles précédents.